Retour

4 conservateurs, 3 libéraux et 1 néo-démocrate élus dans la région d'Ottawa

Les progressistes-conservateurs ont déjà élu quatre candidats dans la région d'Ottawa. À la fermeture des bureaux de scrutin, ils avaient remporté les circonscriptions de Carleton, Kanata-Carleton et Stormont—Dundas—South Glengarry et Nepean.

Les libéraux ont conservé trois circonscriptions. Ils ont remporté Orléans, Ottawa-Vanier et Ottawa-Sud.

Le Nouveau Parti démocratique a mis la main dans Ottawa-Centre. Il s'agit d'une première percée pour les néo-démocrates dans la région d'Ottawa.

Une lutte serrée se mène dans Ottawa-Ouest-Nepean. Le candidat libéral et ex-ministre de l'Infrastructure Bob Chiarelli traîne dans cette course. Au moment d'écrire ces lignes, il était en troisième position (29,6%) derrière la candidate néo-démocrate Chandra Pasma (33,0 %) et le conservateur Jeremy Roberts (31,9 %).

Nepean

Dans Nepean, la candidate-vedette du Parti progressiste-conservateur, Lisa MacLeod, conserve son siège avec 43,7 % des voix. La néo-démocrate Zaff Ansari est arrivée au second rang avec 28,7 % des voix, tandis que la libérale Lovina Srivastava a obtenu, quant à elle, 20,2% du scrutin.

Carleton

Dans Carleton, la candidate progressiste-conservatrice Goldie Ghamari a remporté 55 % des voix. Elle a devancé la néo-démocrate Courtney Potter (21,7 %) et la libérale Theresa Qadri (19,1 %).

La circonscription de Carleton a nouvellement été ajoutée cette année à la suite d'une modification de la carte électorale de l'Ontario. Elle est vaste et inclue notamment les quartiers de Stittsville et de North Gower.

Kanata-Carleton

Dans Kanata-Carleton Merrilee Fullerton a obtenu 41,7 % du scrutin. John Hansen du Nouveau Parti démocratique est arrivé en seconde position avec 27,3 % et Stephanie Maghnam a décroché la troisième place avec 16,3 % des voix.

Stormont—Dundas—South Glengarry

Le progressiste-conservateur Jim McDonell dans Stormont—Dundas—South Glengarry conserve son siège. Il a remporté 59,6 % des voix. Il est arrivé loin devant le néo-démocrate Marc Benoti (22,0 %) et la libérale Heather Megill (12,8 %).

Le Parti libéral de l'Ontario de son côté conserve les châteaux forts que sont Orléans et Ottawa-Vanier.

Orléans

L'ancienne ministre des Affaires francophones, Marie-France Lalonde, a remporté ses élections devant le progressiste-conservateur Cameron Montgomery. Elle a obtenu 39,0 % des voix, tandis que M. Montgomery a obtenu 35 % du scrutin. La néo-démocrate Barbara Zarboni est arrivée en troisième position avec 22, 1 % des voix.

Ottawa-Vanier

Le château-fort libéral que constitue Ottawa-Vanier a résisté à la vague progressiste-conservatrice. La candidate libérale et ancienne ministres des Richesses naturelles Nathalie Des Rosiers, qui avait remporté les élections partielles en novembre 2016, l'a facilement remporté sur Lyra Evans du Nouveau Parti démocratique et Fadi Nemr du Parti progressiste-conservateur. Mme Des Rosiers a remporté 42,4 % des suffrages.

Ottawa-Sud

Le candidat libéral John Fraser a aussi remporté ses élections dans Ottawa-Sud. Il a obtenu 39,8 % des voix. Il a facilement battu Karin Howard du Parti progressiste-conservateur (29,2 %) et Eleanor fast du Nouveau Parti démocratique (27,1 %).

Plus d'articles