Retour

442 municipalités au 113e Congrès de la SUMA

Les dirigeants municipaux de la province sont réunis à Regina jusqu'au 7 février pour discuter du pouvoir de leurs administrations, dans le cadre du 113e Congrès de l'Association des municipalités urbaines de la Saskatchewan (SUMA) qui s'est ouvert dimanche.

Le 113e Congrès de la SUMA qui représente 442 municipalités s'est ouvert dimanche sous le thème « la force des municipalités ».

Le nouveau directeur général de l’organisme, Jean-Marc Nadeau, rappelle que la SUMA est là pour défendre des municipalités devant les gouvernements provincial et fédéral.

Le nouveau premier ministre de la province, Scott Moe, s'est adressé aux membres de la SUMA à la mi-journée. Il a profité de son allocution pour rappeler que la province n'imposera pas de taxe carbone. « La discussion sur la taxe carbone et l'Environnement au Canada est parfois déconnectée de la réalité », a-t-il dit.

Le premier ministre a aussi indiqué que les ressources de l'Ouest n'étaient pas suffisamment exploitées, faisant allusion au blocage du projet d'oléoducs Trans Mountain en Colombie-Britannique.

Financement de la SUMA en question

Jean-Marc Nadeau tentera de convaincre le gouvernement de l’importance d’accorder davantage de financement à son organisme.

L’an dernier, l’association avait déploré l’abolition d’ententes entre les sociétés d’État SaskPower et SaskEnergy avec des municipalités qui s’était soldée en une compression de 36 millions de dollars.

Plusieurs sessions d’éducation sont proposées aux municipalités pour former leurs représentants à divers enjeux, comme la gouvernance ou encore la préparation aux urgences.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Qui est à blâmer pour cet accident?





Rabais de la semaine