Retour

900 propriétaires du Nouveau-Brunswick recevront leur facture d’impôt foncier en retard

Après le fiasco de l'an dernier, Service Nouveau-Brunswick veut s'assurer d'envoyer aux propriétaires une évaluation juste de leurs propriétés. Ces précautions ont été prises à la suite des recommandations de la vérificatrice générale, Kim MacPherson.

Un texte de Michel Corriveau

Service Nouveau-Brunswick (SNB) préfère retarder l’émission de 900 avis d’impôt plutôt que de risquer de commettre de nouvelles erreurs. Le chef de la direction de SNB, Alan Roy, a expliqué qu’il se conformait ainsi aux recommandations de la Vérificatrice générale.

La plupart des avis postés en retard concernent des propriétaires qui ne bénéficieront pas du gel des impôts fonciers décrété par le gouvernement l'an dernier. Des exceptions ont en effet été prévues, entre autres pour les nouvelles maisons, pour les reventes et les maisons rénovées.

Dans ces cas, une nouvelle évaluation doit être réalisée. Ce sont ces nouvelles évaluations qui doivent être vérifiées.

Cette année, SNB a d’ailleurs fait du contrôle de la qualité une de ses priorités. Un million de dollars ont été investis pour s’assurer que les évaluations sont exactes.

Du personnel supplémentaire a aussi été embauché pour répondre aux questions des propriétaires. SNB a aussi modifié son site internet afin de le rendre plus facile d’accès.

L’an dernier, 18 500 propriétaires ont demandé une révision de leurs évaluations foncières. Ces demandes faisaient suite aux nombreuses erreurs commises à cause de la mise en place trop rapide d’un nouveau système d’évaluation.

La vérificatrice générale Kim MacPherson, s’était montrée particulièrement critique face à la façon d’agir de SNB. Elle avait formulé plusieurs recommandations, entre autres en ce qui a trait à la qualité des évaluations.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Une mère et son fils offrent une danse inoubliable





Rabais de la semaine