Retour

Abus des permis de stationnement pour handicapés à Toronto

Le nombre de contraventions pour utilisation frauduleuse ou abusive de permis de stationnement pour personnes à mobilité réduite a augmenté de 25 % l'an dernier, selon un rapport remis à la Commission des services de police de Toronto.

Le conseiller municipal Chin Lee avait commandé le rapport en octobre dernier, après avoir reçu des dizaines de plaintes de résidents au cours des dernières années.

« Quand mes beaux-parents étaient encore en vie, même s’ils avaient un permis pour handicapés, je les déposais [près de la porte] et j’allais me garer dans un espace de stationnement régulier, raconte le conseiller Lee. Sinon, je privais d’un espace pour handicapé quelqu’un qui en avait véritablement besoin. »

Kissoon Soodoo, qui utilise un fauteuil roulant, demande à la Ville de s’attaquer aux contrevenants. « Il n’y a aucun respect actuellement pour les personnes handicapées », dit-il.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les animaux les plus laids





Rabais de la semaine