Retour

Alain Girard recommandé comme prochain vérificateur général de Saguenay

Le prochain vérificateur général de la ville de Saguenay sera le comptable agréé Alain Girard. Un choix qui ne fera pas l'unanimité au conseil municipal de Saguenay.

Le conseil municipal aura à entériner cette recommandation du comité exécutif lors de la prochaine séance publique le 5 décembre. Alain Girard occupe le poste par intérim depuis juin dernier avec le départ à la retraite de Rina Zampieri, qui était la vérificatrice générale depuis sept ans.

Originaire de Chicoutimi, Alain Girard a été le premier vérificateur général de Saguenay entre 2002 et 2009, puis il a occupé les mêmes fonctions à Gatineau de 2009 à 2016.

Selon Luc Boivin qui est membre de l'exécutif, il s'agit de la meilleure candidature pour ce poste. « C’est quelqu’un que les gens de Gatineau et de Saguenay ont beaucoup apprécié. C’est quelqu’un qui a les compétences pour exercer ce poste-là, qui a une très grande connaissance de l’administration municipale. Çà été le meilleur candidat qui a été soumis. »

Pour sa part, la chef de l'opposition à l'hôtel de ville de Saguenay, Josée Néron dit n’avoir rien à reprocher à Alain Girard, qu’elle estime très compétent. Mais la chef de l’Équipe du renouveau démocratique s'interroge sur la légalité de ce choix.

Josée Néron se demande aussi pourquoi le maire Jean Tremblay n'a pas pris ses distances par rapport à ce processus. « Quand on regarde les villes de Laval et de Gatineau où les maires ont vraiment eu le souci de se tenir loin du processus, justement pour préserver la notion d’indépendance du vérificateur général, qui la loi le précise, est la seule personne dans une ville qui a le droit de regard, de critique, d’aller fouiller dans le travail du conseil municipal et du maire. C’est une fonction très importante » rappelle Josée Néron.

Si sa nomination est confirmée, le mandat d'Alain Girard sera de sept ans.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine