Retour

Alberta : la ministre de l’Environnement associée à un livre « radical » pour le Wildrose

L'opposition officielle albertaine, le Wildrose, qualifie de « radical » un livre dont l'introduction a été cosignée par la ministre néo-démocrate de l'Environnement Shannon Phillips.

Un texte de Samuel Danzon-Chambaud

Le livre An action a day - Keeps global capitalism away (« Une action par jour garde au loin le capitalisme mondial »), publié en 2004, a été écrit par Mike Hudema, maintenant directeur de campagne pour Greenpeace Canada. L'ouvrage présente diverses actions et se veut « un outil de plus pour la boîte à outils de l'activiste ».

Lors de la période de questions mercredi à l'Assemblée législative albertaine, la porte-parole du Wildrose en matière d'énergie, Leela Aheer, a décrit Mike Hudema comme « un radical parmi les radicaux ». « Les Albertains ont à cœur l'environnement, mais Mike Hudema est du côté radical de ces enjeux », a déclaré la députée.

La première ministre provinciale Rachel Notley a répondu en lui faisant remarquer que l'ancienne chef du Wildrose, Danielle Smith, s'était montrée particulièrement frileuse sur la question du changement climatique. « Ça, c'est radical », a asséné Rachel Notley, enflammée par les propos de sa rivale.

Les actions décrites dans An action a day sont « fortes en mise-en-scène » et « donnent de bonnes images aux médias », est-il écrit dans l'introduction. L'ouvrage comprend toutefois un avertissement faisant valoir que « certaines activités décrites dans ce livre peuvent, dans certaines circonstances, impliquer une violation de la loi fédérale criminelle, des lois provinciales ou municipales, ou exposer les activistes à une responsabilité en cas de poursuite civile ».

Shannon Phillips s'était opposée à certains projets de pipelines comme celui de Northern Gateway, entre l'Alberta et la Colombie-Britannique, du temps où elle était associée à la Fédération des travailleurs de l'Alberta.

Le NPD a remporté une victoire historique en Alberta lors des élections provinciales du 5 mai. Cela a mis fin à presque 44 ans de règne conservateur.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête effrayante en Hongrie





Rabais de la semaine