Retour

Alberta : une entente pour améliorer l'assiduité et le succès scolaires dans les réserves

Le gouvernement albertain a signé jeudi une entente avec un groupe de Premières Nations dans l'espoir d'améliorer l'assiduité scolaire et les taux d'obtention de diplômes dans les écoles des réserves du nord de l'Alberta.

Le gouvernement s'engage à aider le conseil de bande Kee Tas Kee Now à adapter son programme scolaire aux cultures des Premières Nations en incluant des habiletés traditionnelles notamment dans les domaines de la chasse et de la pêche.

L'entente concerne environ 1000 élèves de la maternelle à la 12e année dans les réserves de la rivière Loon, du lac Lubicon, de Peerless Trout, du lac Whitefish et de Cri Woodland. Les taux de fréquentation scolaire dans ces réserves sont inférieurs à la moyenne provinciale.

Selon le ministre de l'Éducation David Eggen, l'accord signé jeudi est un premier du genre et pourra servir de modèle pour des ententes similaires avec d'autres Premières Nations. « Nous voulons nous assurer que les élèves des Premières Nations reçoivent les appuis dont ils ont besoin tout en recevant une éducation qui tient compte de leurs cultures et de leurs perspectives », a dit le ministre.

Robert Grey, grand chef du conseil de bande, a de son côté souligné que l'accord offrira aux enfants des réserves l'éducation dont ils ont besoin pour bâtir un futur fructueux.

Plus d'articles