Retour

Allégations d’inconduite sexuelle contre Patrick Brown : les résidents de Barrie sous le choc

À moins de six mois des élections provinciales, des résidents de Barrie sont sous le choc après avoir appris que le candidat conservateur qui se présente dans leur circonscription est la cible d'allégations d'inconduite sexuelle.

Un texte de Marie-Hélène Ratel

Pour plusieurs résidents, ce revirement de situation aura de sévères conséquences sur le Parti progressiste-conservateur et les résultats de l'élection générale du 7 juin prochain.

Evelyn Calder, une résidente de Barrie qui appuie les conservateurs, croit que l’issue du vote dépendra beaucoup de celui ou de celle qui prendra la direction du parti.

Patrick Brown est très connu à Barrie, où il a notamment été député fédéral de 2006 à 2015. Johanne Robertson témoigne de la grande réputation qu’il s’est bâtie au fil des ans.

Pour la résidente Sandy Thompson, qui appuie elle aussi le Parti progressiste-conservateur, ces allégations n’auront aucun impact sur la façon dont elle compte voter en juin prochain.

« Je n’ai jamais entendu quoi que ce soit de controversé à son sujet », explique-t-elle, en évoquant l’image positive qu’elle a toujours conservée de l’ancien chef de parti.

Le maire de Barrie, Jeff Lehman, a manifesté sur Twitter sa surprise et a partagé son soutien aux femmes qui ont dénoncé les gestes allégués.

La police de Barrie dit n’avoir reçu aucune plainte au sujet d’allégations d’agression sexuelle et qu’aucune enquête impliquant Patrick Brown n’est en cours.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards