Retour

Allégations de harcèlement : Mohinder Saran est suspendu du caucus du NPD

Un député de l'Assemblée législative du Manitoba a été exclu des réunions du caucus du Nouveau Parti démocratique (NPD) à la suite d'allégations selon lesquelles le néo-démocrate a verbalement harcelé quelqu'un avec des propos sexuels.

Le NPD refuse de divulguer l’identité de l’accusé, mais des sources ayant une connaissance de première main de l’enquête ont informé CBC News que le député de The Maples, Mohinder Saran, a été suspendu à la suite des allégations.

« La direction des ressources humaines de la province a été avisée des allégations et a lancé sa propre enquête. La branche a terminé son enquête et travaille avec les parties en cause pour régler toute question irrésolue », écrit un porte-parole du NPD dans un communiqué officiel publié jeudi.

Le NPD confirme dans le communiqué qu’il réévaluera le rôle du député faisant l'objet d'une enquête au sein du parti lorsque le processus sera complété.

Ancien ministre du Logement et du Développement communautaire, Mohinder Saran a été élu pour la première fois en 2007, et a été réélu aux élections provinciales de 2011 et de 2016. En avril, il a devancé son concurrent conservateur Kaur Sidhu de seulement 127 votes pour retenir la circonscription de The Maples.

M. Saran s’est ensuite porté candidat à la présidence de l’Assemblée, mais a subi une défaite face à la conservatrice Myrna Driedger.

D’origine indienne, Mohinder Saran est arrivé au Canada en 1970. Selon le NPD, le député de The Maples est la première personne de la communauté indo-canadienne à servir comme membre du cabinet provincial.

Plus d'articles

Commentaires