Retour

André Fortin au ministère des Transports : bonne nouvelle, selon des élus municipaux

La nomination du député de Pontiac, André Fortin, au poste de ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports du Québec est bien accueillie par certains maires de l'Outaouais, qui considèrent maintenant avoir un nouvel allié à Québec pour mener à bien leurs projets.

« Pour moi, les astres s'alignent comme jamais auparavant », a souligné avec confiance le maire sortant de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin.

M. Pedneaud-Jobin croit que la connaissance des dossiers locaux du nouveau ministre favorisera l'évolution de certains grands projets de transport, comme le prolongement du train léger d'Ottawa vers Gatineau.

Les nouvelles fonctions de M. Fortin pourraient également faire avancer d'autres projets de transport dans la région, tels que le prolongement du Rapibus et l'élargissement de l'autoroute 50, selon M. Pedneaud-Jobin.

L'élargissement à quatre voies de l'autoroute 50 sur toute sa longueur est un dossier également suivi de près par d'autres élus de l'Outaouais. C'est le cas du maire de Thurso, Benoit Lauzon.

Ce dernier, réélu sans opposition la semaine dernière, croit fermement que la question de l'autoroute 50 se retrouvera parmi les priorités du nouveau ministre des Transports.

« C'est sa région. On sait que l'autoroute 50, c'est la connectrice avec la ville de Montréal, avec la métropole. C'est super important pour nous [...] au niveau [du] développement. D'après moi, M. Fortin va l'avoir dans ses priorités », a souligné M. Lauzon.

L'autoroute 50 sera une priorité, dit André Fortin

Les dossiers qui préoccupent les maires de l’Outaouais seront effectivement parmi les priorités du nouveau ministre, a indiqué le principal intéressé lors de son passage à l’émission Sur le vif, mercredi après-midi.

L’élargissement de l’autoroute 50 a d’ailleurs été souligné par le premier ministre Couillard comme étant l’un des dossiers prioritaires du ministère des Transports, selon M. Fortin.

L'arrimage du train léger d’Ottawa avec Gatineau sera aussi examiné par le ministère, selon M. Fortin.

« L’enjeu d’un nouveau système de transport en commun vers l’ouest est déjà inscrit au plan québécois des infrastructures. De toute façon, on voudra travailler sur un système dans la région qui est arrimé avec celui d’Ottawa », a souligné le député de Pontiac.

M. Fortin a aussi l’intention de s’asseoir avec les élus de l’Outaouais afin de discuter des améliorations aux infrastructures de transport dans la région.

Avec les informations de Jérôme Bergeron et Nathalie Tremblay

Plus d'articles

Commentaires