La chef néo-démocrate en Ontario annonce le retour en poste de son chef de cabinet, Michael Balagus, trois semaines après l'avoir suspendu de ses fonctions.

Andrea Horwath avait pris cette décision lorsque des femmes avaient allégué qu'il n'avait pas agi après qu'elle lui eurent signalé des comportements déplacés du ministre manitobain Stan Struthers en 2010.

Michael Balagus était alors chef de cabinet du premier ministre manitobain Greg Selinger. Il maintient n'avoir jamais été informé de ces allégations.

Michael Balagus s'excuse pour avoir failli à sa tâche et dans une lettre ouverte, assure que son rôle est d'offrir un environnement de travail sain pour tous.

La chef du Nouveau Parti démocratique de l'Ontario, Andrea Horwath, ajoute avoir entrepris une révision des politiques et procédures en cas de harcèlement et d'agressions sexuelles au sein de son équipe.

Plus d'articles