Retour

Andrew Scheer accuse Trudeau d'improviser dans le dossier des baleines noires

En marge de la Fête nationale du Québec, le chef du parti conservateur du Canada, Andrew Scheer, a accusé le gouvernement Trudeau d'improviser dans le dossier de la protection des baleines noires à quelques jours d'une nouvelle fermeture de zone de pêche au large de la péninsule gaspésienne.

Une texte de Marie-Josée Paquette-Comeau

Andrew Scheer juge que les décisions du gouvernement libéral sont inadéquates et qu'elles nuisent aux pêcheurs de la Gaspésie et du Nouveau-Brunswick.

Rappelons qu'une nouvelle zone de pêche fermera à compter du 26 juin dans le golfe du Saint-Laurent. 

Selon lui, les décisions de Pêches et Océans Canada ne s’appuient sur aucune base scientifique comme le dénoncent certains pêcheurs.

Andrew Scheer ajoute que le premier ministre Justin Trudeau aurait dû inclure des compensations financières dans le plan de protection des baleines noires pour éponger les possibles pertes commerciales des crabiers et des homardiers.

Cette attitude démontre l’insensibilité du gouvernement libéral envers les travailleurs de l’industrie de la pêche, selon le chef conservateur.

Andrew Scheer est de passage au Québec dimanche. Il a fait un arrêt à Rivière-du-Loup en avant-midi. Il s’est ensuite dirigé vers Montmagny, puis Québec dans le cadre des festivités de la Fête nationale.

Plus d'articles