Retour

Andrew Scheer fait une tournée estivale pour se faire connaître davantage

Si certains Canadiens profitent de l'été pour se reposer, le nouveau chef conservateur Andrew Scheer, lui, a mis les bouchées doubles pour travailler à se faire connaître au Canada en prévision des prochaines élections fédérales de 2019.

Dans le cadre de sa tournée estivale, M. Scheer a passé une bonne partie du mois de juillet au Nouveau-Brunswick, à l'Île-du-Prince-Édouard, en Nouvelle-Écosse, et à Terre-Neuve-et-Labrador, avant de se diriger en Alberta, en Saskatchewan, puis au Québec.

En entrevue, le chef conservateur a expliqué que l'objectif de ces escales dans les provinces était de se présenter aux Canadiens et de tisser des liens avec des gens qui n'ont pas nécessairement suivi la course à la direction du Parti conservateur, mais qui sont susceptibles de l'appuyer.

M. Scheer, qui mettra le cap sur l'Ouest canadien ce mois-ci, a reconnu que son parti devrait rassembler de nouveaux appuis pour reprendre le pouvoir, en plus de conserver les 98 sièges détenus par les conservateurs en ce moment.

Le sondeur David Coletto indique qu'il faut beaucoup de temps pour se construire une base sur le terrain, ajoutant que l'été est un moment crucial pour joindre les gens - surtout pour un nouveau chef.

M. Coletto, qui dirige la firme Abacus Data, souligne que les chefs des partis d'opposition sont généralement peu connus du public.

Plus d'articles

Commentaires