Retour

Apparition de la vie : Scheer reproche à Trudeau son appui aux propos de Julie Payette

Le chef de l'opposition officielle à Ottawa, Andrew Scheer, critique le premier ministre Justin Trudeau pour avoir fait l'éloge de la gouverneure générale, Julie Payette, dans la foulée d'une sortie publique dans laquelle elle affirmait que « l'intervention divine » n'y était pour rien dans l'apparition de la vie sur Terre.

« Il est extrêmement décevant que le premier ministre ne soutienne pas les peuples autochtones, les musulmans, les juifs, les sikhs, les chrétiens et d'autres groupes religieux qui croient à la vérité de leur religion », a déclaré le chef du Parti conservateur dans un communiqué publié sur Facebook.

« Le respect de la diversité inclut le respect de la diversité des croyances religieuses, et Justin Trudeau a offensé des millions de Canadiens avec ces commentaires », a poursuivi M. Scheer.

Lors d'une conférence scientifique qui se tenait mercredi à Ottawa, Mme Payette a rappelé la nécessité de sensibiliser davantage le public aux connaissances scientifiques tout en soulignant, avec une certaine incrédulité, la persistance de certaines croyances non scientifiques comme l'astrologie et le scepticisme à l'égard des changements climatiques.

Julie Payette a également fait référence aux croyances religieuses.

Interrogé jeudi sur les déclarations de Mme Payette, le premier ministre a répondu en l'appuyant de façon générale. « Nous sommes un gouvernement basé sur la science, a déclaré Justin Trudeau. Les Canadiens sont des gens qui comprennent la valeur de la science et du savoir comme fondement de l'avenir de notre pays. »

« Et, je suis extraordinairement fier de la force et du parcours de notre gouverneure générale, Julie Payette, qui n'a jamais caché sa passion pour la science et sa foi profonde dans le fait que la connaissance, la recherche et la vérité constituent le fondement de toute société libre, stable et prospère. J'applaudis également la fermeté avec laquelle elle soutient la science et la vérité », a-t-il ajouté.

Andrew Scheer s’est abstenu de critiquer directement Julie Payette. Interrogé sur la possibilité de demander des excuses à la gouverneure générale, un porte-parole du chef conservateur s'en est remis à la déclaration de M. Scheer au sujet du premier ministre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine