Retour

Apprendre aux Torontois à reconnaître les symptômes d’une surdose

Le comité de santé publique de Toronto débat lundi de l'idée d'embaucher 2 infirmières et 2 conseillers pour former les toxicomanes et leur famille ainsi que les employés municipaux en contact avec eux à mieux connaître les signes de surdose.

« C’est très réconfortant pour quelqu’un qui connaît un toxicomane de savoir qu’il peut lui sauver la vie en cas de besoin », raconte Shaun Hopkins, directeur du service d’échange de seringues de Toronto.

Le nouveau programme montrerait notamment comment utiliser la naloxone, un composé chimique capable de contrecarrer l’effet des opiacés, dont le fentanyl.

Le coût du nouveau programme : 297 000 $.

La Ville s’attend à ce que la province finance en partie le programme à l’avenir.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine