Retour

Appui du conseiller Norm Kelly au projet d’université franco-ontarienne

Le président du comité français de Toronto, le conseiller municipal Norm Kelly, promet de faire tout ce qui est en son pouvoir pour que la Ville appuie officiellement le projet d'université française dans la région.

Norm Kelly croit qu'avoir une université de langue française à Toronto serait une bonne façon de montrer aux immigrants que nous vivons dans un pays bilingue.

Il souhaite que le projet se concrétise et que la nouvelle université s'installe au centre-ville de Toronto.

La Ville a une relation spéciale avec la province, particulièrement avec ce gouvernement [...] J'espère que cela va nous aider à convaincre le gouvernement de choisir Toronto.

Norm Kelly, conseiller municipal et président du comité français de Toronto

Une étape

Le comité français, qui est un comité consultatif formé de bénévoles, veut qu'ultimement le conseil municipal donne son appui à la création de la nouvelle université à Toronto. La proposition a été adoptée à l'unanimité par les membres du comité mardi.

Il s'agit d'une première étape, puisque le comité de gestion de la Ville doit aussi l'approuver avant qu'elle puisse être soumise au conseil municipal.

Gilles Marchildon, qui est derrière la proposition, pense que Norm Kelly saura convaincre ses collègues du conseil municipal.

Le comité français souhaite que le personnel municipal collabore « avec des représentants de la communauté francophone de Toronto afin d'identifier des manières par lesquelles la Ville peut appuyer le progrès sur cette initiative ».

Le directeur du Regroupement étudiant franco-ontarien, Alain Dupuis, est heureux de l'adoption de la proposition par le comité français.

Ça m'a fait chaud au coeur d'entendre [Norm Kelly] dire que Toronto est une ville internationale et que le français a sa place ici.

Alain Dupuis, directeur du Regroupement étudiant franco-ontarien

Les membres du conseil de planification du projet d'université franco-ontarienne ont été nommés le mois dernier.

  • Yollande Dweme Pitta, étudiante au doctorat et agente de développement économique, Réseau de développement économique et d’employabilité de l’Ontario (RDEE Ontario)
  • Glenn O’Farrell, président et chef de la direction, Groupe Média TFO
  • Léonie-Françoise Guenang Tchatat, fondatrice et présidente de La Passerelle - Intégration et Développement Économique (IDÉ)
  • Frédéric Dimanche, directeur, École de gestion de l'industrie de l'hôtellerie et du tourisme Ted Rogers, Université Ryerson
  • Normand Labrie, professeur, Institut d’études pédagogiques de l’Ontario, Université de Toronto
  • Fété Kimpiobi Ngira-Batware Kimpiobi, directrice générale de Solidarité des femmes et familles immigrantes francophones du Niagara (SOFIFRAN)

Avec les informations de Joël Ashak

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un drone filme la beauté de l'Australie





Concours!



Rabais de la semaine