Retour

Après l'élection de Ford, des élus d'Ottawa défendent les centres d'injection supervisée

L'élection de Doug Ford, un opposant affirmé aux centres d'injection supervisée, inquiète les intervenants en toxicomanie en Ontario. Mais à Ottawa, le maire et un conseiller municipal se veulent rassurants quant à la pérennité des services.

Le maire Jim Watson a laissé entendre que les centres déjà pris en charge par Santé publique Ottawa sont là pour rester.

Je sais que la Ville a reçu beaucoup d'argent [de la province] pour aider avec les opérations [des centres d'injection supervisée], a-t-il néanmoins reconnu.

Lors de la campagne électorale, le chef progressiste-conservateur a déclaré qu'il était contre l'idée des centres d'injection supervisée et qu'il préférait plutôt investir dans la désintoxication.

Pour le conseiller du quartier Rideau-Vanier, M. Ford n'a pas entièrement tort de vouloir investir dans la désintoxication. Mathieu Fleury croit toutefois que les centres d'injection supervisée doivent rester.

Il mise sur l'importance de déployer « une panoplie de stratégies » pour lutter contre la toxicomanie, incluant l'ouverture de centres d'injection supervisée aux quatre coins de la ville.

Fleury veut plus de centres

M. Fleury déplore qu'Ottawa ne compte que quatre centres d'injection supervisée, dont trois gérés par Santé publique Ottawa. Son objectif était d'en ouvrir 15, soit 1 par centre de santé communautaire.

Je trouve ça malheureux, parce que Doug Ford rentre à un moment [où] on en a trois. C'est loin d'avoir une stratégie à travers la ville, a déclaré M. Fleury.

Le premier ministre désigné de l'Ontario entrera en fonction officiellement le 29 juin. La semaine dernière, M. Ford a réitéré sa promesse d'injecter 1,9 milliard de dollars sur 10 ans pour les services de santé mentale, de dépendance et d'aide au logement.

Avec les informations de Gilles Taillon et de Stéphane Leclerc

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce chat paresseux n'ouvre même pas les yeux pour miauler





Rabais de la semaine