Retour

Au moins 45 maires élus par acclamation au Bas-Saint-Laurent

Il y aura course à la mairie dans les quatre plus grandes villes du Bas-Saint-Laurent, soit Rivière-du-Loup, Rimouski, Matane et Mont-Joli. De nombreux maires ont toutefois été élus par acclamation à la fin de la période de dépôt des candidatures vendredi.

À Mont-Joli, Kédina Fleury-Samson a créé la surprise en déposant son bulletin de candidature à la dernière minute pour faire face à Martin Soucy, un policier de la Sûreté du Québec à la retraite. Ils tenteront de succéder à la mairesse Danielle Doyer.

Du côté de Matane, Jean-Claude Harisson, un homme de 67 ans qui travaille dans le domaine de l’entretien, a lui aussi attendu à la dernière minute pour se présenter contre le maire sortant Jérôme Landry.

Des élections auront également lieu à Amqui, où Jocelyn Couturier a déposé sa candidature peu avant l’heure limite de 16 h 30 vendredi. Il affrontera Pierre D’Amours pour succéder au maire sortant, Gaëtan Ruest. Ce dernier sera plutôt candidat au poste de préfet de la MRC de La Matapédia.

À Témiscouata-sur-le-Lac, le maire sortant Gilles Caron affrontera Guy Morneau et à Trois-Pistoles le maire sortant Jean-Pierre Rioux fera la lutte à Armand Malenfant et Pierre-André Michaud.

Dans la municipalité de L'Isle-Verte, Ginette Caron fera la lutte à Gaston Hervieux. Les deux candidats veulent succéder à la mairesse sortante, Ursule Thériault.

Élus sans opposition

Les citoyens de nombreuses municipalités n’auront pas besoin d’aller aux urnes pour choisir leur maire le 5 novembre prochain.

* À noter : d'autres maires ont peut-être été élus par acclamation, certaines villes n'ont pas encore mis à jour le statut des candidatures sur le site du Directeur général des élections du Québec.

Dans trois municipalités, tout le conseil a été élu par acclamation, dont Saint-Athanase, Saint-Valérien et Saint-Pacôme. À Padoue, tous les candidats ont également été élus, sauf pour un poste de conseiller qui est vacant.

Pour ce qui est des MRC, Bertin Denis a été élu sans opposition pour la MRC des Basques et Yvon Soucy sans opposition pour la MRC de Kamouraska.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les pires inondations





Rabais de la semaine