Il n'y aura finalement aucune fermeture d'école de langue anglaise, à l'Île-du-Prince-Édouard. Le premier ministre provincial. Wade MacLauchlan, fait volte-face et promet de maintenir ouvertes l'école St. Jean, à Charlottetown, et l'école de Georgetown.

Il contredit ainsi la Direction des écoles publiques de langue anglaise, qui a voté, lundi soir, pour la fermeture des deux écoles.

Wade MacLauchlan dit que la passion avec laquelle les Insulaires ont défendu leurs écoles l’a convaincu de maintenir le statu quo.

L’annonce du premier ministre a eu lieu mardi matin, à quelques heures de la reprise des travaux parlementaires.

Alors que l’opposition accuse le gouvernement libéral d’opportunisme dans ce dossier, Wade MacLauchlan insiste que sa décision n’a rien de politique.

Lundi soir, la Direction des écoles publiques de langue anglaise de l’Île-du-Prince-Édouard avait décidé de fermer l’école élémentaire St. Jean de Charlottetown et l’école élémentaire de Georgetown, du Comté de Kings.

Selon l’administration scolaire, les deux écoles sont sous-utilisées. La décision était également basée sur le temps de transport des élèves et la capacité des écoles environnantes à accueillir davantage d’élèves.

L’administration scolaire effectuera un important changement de zonage dans la région de Charlottetown-Stratford pour contrebalancer la surpopulation de l’école intermédiaire Stonepark prévue pour la prochaine année scolaire.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine