Retour

Avocats et notaires de l'État sur le sentier de la grève

Les avocats et les notaires de l'État québécois (LANEQ) envisagent de recourir à la grève afin de se faire entendre du gouvernement libéral de Philippe Couillard. Le syndicat consultera ses membres afin de connaître leur sentiment sur ce moyen de pression au cours d'une assemblée générale.

Les résultats de la consultation seront connus le 22 septembre prochain.

« Notre employeur manque de sérieux, déplore le président de LANEQ, Jean Denis. Alors que notre rôle est primordial dans l'administration du système de justice et le fonctionnement des travaux législatifs, le gouvernement demeure sur ses positions face à nos demandes légitimes. »

LANEQ réclame un nouveau mode de négociation des conditions de travail de ses membres. Il demande au gouvernement de prévoir un processus d'arbitrage liant les parties soutenu par un comité de rémunération, une pratique qui a courre en Ontario, en Colombie-Britannique, au Manitoba et en Nouvelle-Écosse.

LANEQ regroupe plus de 1100 avocats et notaires répartis dans l'ensemble des ministères et organismes gouvernementaux québécois.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine