Les résidents de Sainte-Anne-des-Monts profiteront d'une baisse de taxes importantes pour leur résidence qui variera de 75 $ à 120 $. Ce cadeau quelques jours avant Noël a été annoncé vendredi soir, juste après l'assermentation du nouveau maire Simon Deschênes.

C’est dans le secteur de Tourelle que la diminution est la plus importante. Pour une maison moyenne, évaluée à 104 000 $, la baisse des taxes sera d’un peu plus de 120 $. « Une dette sur l’assainissement des eaux est tombée », explique le maire.

À Sainte-Anne-des-Monts, la propriétaire de la maison moyenne qui est plutôt évaluée à 134 000 $ profitera d’une baisse de taxes de 75 $.

Ce n’est pas la taxe foncière qui a permis économie, car elle demeure à 1,17 $ pour le 100 $ d’évaluation. C’est plutôt au niveau de la collecte des matières résiduelles. Un nouveau contrat a permis de faire des épargnes importantes. Après des années de hausses de taxes attribuées aux compressions imposées par le gouvernement, les élus ont voulu que les choses changent cette année.

On a refilé la facture aux contribuables avec le nouveau pacte fiscal du gouvernement. Là on a une économie qui est vraiment en lien avec le nouveau contrat de la collecte des matières résiduelles, alors on refile l’économie à nos citoyens.

Simon Deschênes, maire de Sainte-Anne-des-Monts

Budget électoral?

À moins d’un an des élections générales, le nouveau maire conteste qu’il s’agisse d’un budget électoral qui vise à le faire élire de nouveau. « Il a fallu que je démission de mon poste de conseiller municipal et de maire suppléant pour faire campagne électorale alors tous les tenants et aboutissants du budget là je n’y ai même pas participé. […] Alors non, ce n’est vraiment pas un budget bonbon dans le but des prochaines élections. »

Eau potable

Le principal défi pour l’avenir sera de trouver une solution au problème d’eau potable.

Le maire demande aux gens d’être patients, parce que les études seront encore longues.

« Je crois que s’il y a un investissement à faire, je crois qu’on va procéder. Simon Deschênes prône pour une eau de qualité avec le moins possible de traitement, ce qui veut aussi dire qu’il faudra en payer le prix. « Il faut aussi penser aussi à la santé des gens. Est-ce que c’est bon d’avoir un cocktail d’additif chimique dans notre eau à faible coût ou qu’on y mette un petit plus de sous et que la qualité de l’eau est supérieure et meilleure pour la santé ? »

Il va avoir une décision d’affaires à prendre. Ce n’est pas nécessairement ce qui va coûter le moins cher possible.

Simon Deschênes, maire de Sainte-Anne-des-Monts

Des travaux importants de plus de 4 millions de dollars sont prévus à la maison de la culture et de 1,5 million de dollars à l’aréna. Il ne coûtera rien au contribuable assure la maire. L’argent de la vente de l’ancienne usine de fabrication de vidéo poker Spielo servira à payer ces rénovations.

Plus d'articles

Commentaires