Retour

Bilan de session de Christine Moore : « promesses brisées » et « désillusions » du gouvernement Trudeau

La députée néodémocrate d'Abitibi-Témiscamingue, Christine Moore, affirme que le gouvernement Trudeau n'a pas tenu ses promesses au cours de la dernière session à la Chambre des communes.

La députée fédérale affirme que la session parlementaire a été celle des promesses brisées et des désillusions de la part du gouvernement.

« Ils se sont promenés partout pendant la campagne en disant, par exemple, « ça va être la dernière élection avec ce système électoral là, et, finalement, comme le comité n'a pas eu la réponse qu'eux voulaient, finalement, ils semblent étirer les choses pour que ça n'arrive pas », mentionne-t-elle.

Christine Moore dénonce également comment le gouvernement de Justin Trudeau mène le dossier de la légalisation de la marijuana. « En attendant, on leur demande, « est-ce qu'on peut, au moins, décriminaliser pour faire en sorte que les gens n'aient pas un dossier criminel? ». Présentement, on continue à criminaliser et à embourber les cours », dénonce la députée d'Abitibi-Témiscamingue.

Elle affirme, de plus, que les libéraux ont été inactifs dans le dossier du bois d'œuvre et qu'ils ont refusé d'agir pour protéger les producteurs laitiers contre les conséquences de l'accord de libre-échange entre le Canada et l'Union européenne.

Conciliation travail-famille

Par ailleurs, pour sa part, Christine Moore se dit fière du travail qu'elle a accompli auprès des familles et des régions.

Elle affirme qu'elle va toutefois devoir travailler à partir de sa circonscription pour la prochaine session parlementaire à cause du stade avancé de sa grossesse. Elle ne pourra, toutefois, pas voter à la Chambre des communes.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine