Le député de Kindersley et ex-ministre de l'Économie, Bill Boyd, a annoncé son retrait de la vie politique, invoquant la nécessité d'insuffler un vent de fraîcheur au sein de la classe politique saskatchewanaise.

Bill Boyd a précisé qu’il quittait toutes ses fonctions à partir de 1er septembre. Le député de Kindersley s’est dit inspiré par le départ du premier ministre Brad Wall, qui a pris tout le monde par surprise en annonçant sa démission jeudi dernier.

« Quand le premier ministre Wall a annoncé sa retraite, il a parlé [l’importance] du renouvellement du Parti saskatchewanais. J’ai été député de Kindersley pendant longtemps et je crois que ma retraite peut s’inscrire dans ce désir de renouvellement », a-t-il déclaré.

Âgé de 60 ans, Bill Boyd a été élu pour la première fois en 1991 sous la bannière du Parti conservateur (PC) de la Saskatchewan. Il est devenu chef du PC en 1994 et a dirigé les troupes conservatrices durant les élections générales de  1995.

Il a rejoint les rangs du Parti saskatchewanais deux ans plus tard alors que la formation politique en était encore à ses débuts. Bill Boyd a porté les couleurs du parti pendant cinq ans avant de se retirer temporairement en 2002.

De nouveau candidat

M. Boyd a effectué son retour politique en 2007 en se présentant à nouveau comme candidat dans Kindersley pour les élections provinciales. Il a remporté le siège et a été nommé ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles sous le gouvernement Wall. Au cours de sa carrière politique, il a également occupé les fonctions de ministre de l'Économie.

Le premier ministre Brad Wall a réagi à l'annonce du départ de Bill Boyd en soulignant son apport au Parti saskatchewanais. « Il n'est pas exagéré de dire que si ce n'était pas de Bill Boyd, il n'y aurait pas de parti de la Saskatchewan », a-t-il déclaré par voie de communiqué.

« Bill était disposé à renoncer à sa position de chef du Parti [conservateur] pour aider à former cette nouvelle voix politique pour la Saskatchewan et a été une des principales raisons du succès de notre parti depuis le début [...] je ne lui souhaite que le meilleur pour la suite des choses », a-t-il ajouté.

Bill Boyd est le troisième député à annoncer son départ cet été, en incluant Brad Wall. Avant eux, la députée de Saskatoon-Fairview, Jennifer Campeau, avait annoncé qu’elle quittait ses fonctions au sein de l’Assemblée législative pour un poste chez Rio Tinto en Colombie-Britannique.

Une élection partielle pour la remplacer doit avoir lieu le 7 septembre.

Plus d'articles

Commentaires