Retour

Blaine Higgs demande la démission de Brian Gallant et le compare à Nixon au passage

Dans la foulée du scandale sur les impôts fonciers au Nouveau-Brunswick, le chef de l'opposition officielle à Fredericton, Blaine Higgs, demande la démission du premier ministre Brian Gallant. Il le compare du même coup à l'ex-président américain, Richard Nixon.

Selon Blaine Higgs, dans le dossier des évaluations foncières truquées, Brian Gallant aurait camouflé des informations, tout comme M. Nixon dans l’histoire du Watergate dans les années 1970.

Les progressistes-conservateurs estiment que la décision d'effectuer les évaluations foncières en un an plutôt que deux a été prise par le premier ministre. Le bureau du premier ministre affirmait mercredi que cette décision avait plutôt été prise par la direction de Service Nouveau-Brunswick.

« En termes de camouflage, Nixon a été inculpé à cause de l'importance du camouflage des faits. Mon point est le suivant : si le premier ministre avait pris la responsabilité quand nous avons commencé à poser des questions, il n'y aurait pas eu de problème », a indiqué Blaine Higgs, pour étoffer sa comparaison.

Brian Gallant a immédiatement convoqué les médias pour répondre à l’attaque de son adversaire politique. Il a dit que cette sortie de l’opposition n’aide pas à régler le problème actuel. Faire de telles accusation ne fait pas avancer le dossier, a tranché M. Gallant. « C’est important de souligner que Baine Higgs est en train de prendre un opportunité pour essayer de gagner des points politiques », a dit le premier ministre.

Il a ajouté que depuis la sortie du gouvernement, l’opposition n’a eu de cesse de mettre l’accent sur les politiciens, plutôt que sur les manières de régler le problème.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine