Retour

Brad Trivers présente sa candidature à la direction du PC de l'Î.-P.-É.

Député de Rustico-Emerald à Charlottetown, Brad Trivers a annoncé sa candidature à la direction du Parti progressiste-conservateur de l'Île-du-Prince-Édouard, vendredi soir. Sa plateforme électorale se fonde sur un « retour aux sources » prônant la transparence, et des politiques vertes.

Ayant déjà confirmé cette annonce à CBC plus tôt cette semaine, Brad Trivers a officialisé son pari pendant une allocution à Hunter River.

« Back to basics! » répétait-il lors de son discours d'ouverture. En martelant le concept du retour aux sources, le député progressiste-conservateur veut mettre l'accent sur les principes fondateurs de son parti, dont la transparence, la responsabilité et la compassion. « Je veux retourner aux sources; au travail, à la détermination et au bon sens ».

Brad Trivers pense que l'image que se donne son parti ne reflète pas toujours ses valeurs fondamentales. « Vous savez, nous ne sommes pas le parti des grandes pétrolières. En fait, c'est le contraire. Nous sommes le parti de l'environnement, de l'énergie propre. »

Dans sa stratégie, il veut ressortir le « progressiste » du nom du parti, pour récupérer des voix des électeurs indécis.

Les candidats à la direction du parti auront jusqu'au 18 août pour manifester leur intérêt.

Pour l'instant, Brad Trivers a Alan Mulholland comme seul rival, un entrepreneur à la retraite de Summerside. Se présentant comme conservateur fiscal, ce dernier adopte tout de même une position progressiste sur les enjeux sociaux et sur l'environnement.

Les députés progressistes-conservateurs Sidney MacEwen et Steven Myers ont déjà confirmé qu'ils n'entreraient pas dans la course, qui se terminera le 20 octobre par la convention du parti.

L'opposition officielle à Charlottetown est sans chef permanent depuis 2015.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine