C'est un dernier tour de piste pour le premier ministre de la Saskatchewan, Brad Wall, qui préside mercredi son tout dernier conseil des ministres et son dernier caucus des députés.

Un texte de Carl Sincennes

Il en a profité mercredi matin pour s'adresser une toute dernière fois aux journalistes présents en précisant que même si « le bureau du premier ministre est pratiquement vide », il y a encore du travail à faire.

Lors de la réunion matinale, il a discuté entre autres du financement des conseils scolaires et des écoles.

Il en a profité pour marteler encore une fois qu'il faut équilibrer le budget de la province et a affirmé qu'il était le seul premier ministre provincial à y avoir pensé durant quelque temps.

Brad Wall affirme que ce dont il s'ennuiera le plus après mercredi : « ce sont  les gens », les gens avec qui il a travaillé, entre autres. Certains sont devenus de très bons amis, précise-t-il.

Il se retirera de la politique provinciale après dix ans au pouvoir le 27 janvier, soit lors du congrès du Parti saskatchewanais qui couronnera son successeur.

Brad Wall quittera officiellement son poste de député de Swift Current le 31 janvier.

Plus d'articles