Retour

Brad Wall prévient les municipalités qu'elles auront moins d'argent

Le premier ministre de la Saskatchewan, Brad Wall, a averti les villes de la province lundi qu'elles recevront moins d'argent cette année, sans pour autant préciser la hauteur des réductions auxquelles elles feront face.

M. Wall s’exprimait ainsi devant un parterre de centaines de délégués de l'Association des municipalités urbaines de la Saskatchewan (SUMA) réunies en congrès annuel à Saskatoon.

Depuis des années, les municipalités se partagent l’équivalant de 1 % des revenus de la taxe de vente provinciale, mais en raison du ralentissement économique, ces recettes fiscales chuteront.

De plus, ajoute Brad Wall, la formule de partage des revenus avec les municipalités pourrait être modifiée lors du prochain budget : « Nous devons informer SUMA que la formule de partage des revenus est sur la table ».

Lundi, le premier ministre a expliqué que la province est confrontée à un déficit de 1,2 milliard de dollars et que le gouvernement veut résorber ce manque à gagner. En novembre dernier, la Saskatchewan avait évalué son déficit budgétaire à 1 milliard de dollars.

Certaines villes ont déjà établi leurs budgets annuels et seront forcées de les revoir, au cas où la formule de partage de revenus changeait. Cette possibilité inquiète la présidente par intérim de SUMA, Randy Goulden, qui précise que les municipalités doivent assurer les coûts de la croissance de la population.

Des compressions possibles pour des parcs

En outre, Brad Wall a souligné que le financement de certains parcs municipaux pourrait chuter. Des villes comme Moose Jaw et Swift Current ont empoché moins d'argent pour leurs parcs l'an dernier.

De son côté, le chef intérimaire du Nouveau Parti démocratique (NPD), Trent Wotherspoon, a accusé le gouvernement d'être malhonnête. Il affirme que si ce dernier veut équilibrer ses finances, il devrait éviter de gaspiller ses ressources dans des projets comme la construction de la voie de contournement de Regina.

Plus d'articles