Retour

Brad Wall s'excuse : « Le débat sur la taxe sur le carbone sera vif, mais ne doit pas inclure d’insultes. »

Le premier ministre de la Saskatchewan s'est excusé sur Twitter mardi en fin de journée, après avoir partagé la publication d'un autre compte Twitter qui contenait un mot-clic offensant à l'égard du premier ministre fédéral Justin Trudeau.

Un texte d'Audrey Paris

Dans ses messages d’excuses, Brad Wall a dit ne pas avoir vu le mot-clic offensant avant de partager la publication. M. Wall a ajouté qu’il a supprimé le « retweet » quelques minutes plus tard.

Brad Wall a aussi admis qu’il aurait dû être plus prudent et qu’il s’excuse. « Il ne fait pas de doute que le débat entourant la taxe sur le carbone sera vif, mais il ne doit pas inclure d’insultes », a-t-il écrit en terminant.

Mardi : une journée occupée pour Brad Wall sur les réseaux sociaux

Ce « retweet » du premier ministre de la Saskatchewan n’était pas la seule action de Brad Wall concernant la taxe sur le carbone mardi. Plus tôt durant l’après-midi, M. Wall a utilisé Facebook et Twitter pour réagir à des propos de Justin Trudeau.

Lors d’une entrevue de fin d’année accordée au réseau CTV, le premier ministre canadien a répondu à une question sur les critiques de Brad Wall concernant la taxe sur le carbone. Justin Trudeau a déclaré que le premier ministre de la Saskatchewan n’a pas à s’inquiéter du coût du prix sur le carbone pour « ses agriculteurs ». M. Trudeau a réitéré que les revenus du prix sur le carbone resteront toujours au sein des provinces.

De son côté, autant sur Facebook que sur Twitter, Brad Wall a répondu qu’il ne s’inquiète pas seulement pour « ses agriculteurs », mais pour tous les agriculteurs canadiens. Il a précisé être fier de continuer à représenter leurs intérêts.

M. Wall a également demandé au premier ministre du Canada l’utilité d'une taxe sur le carbone si la solution est tout simplement de redonner l'argent perçu aux contribuables.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine