Retour

Brad Wall s’opposera à la tarification du carbone jusqu’au bout, pense un analyste

L'observateur de la scène politique saskatchewanaise Stephen Kenny croit que Brad Wall tiendra sa position concernant la tarification du carbone par le fédéral quoiqu'il arrive.

Il estime que l’opposition du premier ministre a permis au gouvernement de rehausser sa crédibilité sur le plan national dans la dernière année.

« Avec l’annonce de ce projet de tarification sur le carbone de M. Trudeau, M. Wall avait un enjeu très important […] contre le méchant loup fédéral qui imposait une taxe sur le carbone », affirme Stephen Kenny.

« Je crois franchement que Brad Wall, comme porte-parole de la Saskatchewan et des ressources naturelles de cette province, va aller jusqu'au bout », ajoute-t-il.

Des transactions qui minent le gouvernement

D’un autre côté, Stephen Kenny soutient que la crédibilité du gouvernement a été entachée par les transactions foncières douteuses du centre de transport international.

Une enquête de CBC a révélé que la société d’État a acheté plus de 200 acres de terre à Regina à un prix deux à trois plus cher que l’évaluation du gouvernement. « Ce fameux centre de transport mondial était vraiment le problème numéro un du gouvernemen t », estime-t-il.

Selon Stephen Kenny, Brad Wall doit absolument répondre aux questions entourant ces transactions pour conserver l’appui de la population.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine