Retour

Brian Gallant a insisté pour implanter le système d'évaluations, selon un document interne

Un deuxième document interne obtenu par CBC semble indiquer que le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Brian Gallant, a personnellement insisté pour implanter le nouveau système d'évaluations foncières le plus rapidement possible, même si son équipe et lui-même ont affirmé le contraire.

Le document envoyé au personnel de Service Nouveau-Brunswick (SNB) en juin 2016 est une mise à jour d'un autre envoi précédent, qui explique pourquoi le déploiement du nouveau programme automatisé se fera en un an plutôt que trois.

« Le premier ministre Gallant a récemment pris connaissance de l'examen interne, peut-on lire dans la note. Il a immédiatement demandé à notre PDG, Gordon Gilman, d'accélérer le processus de modernisation de notre système d'évaluation foncière. Un budget de 922 000 $ a été approuvé le 22 juin. »

La semaine dernière, le chef de cabinet du premier ministre, Jordan O'Brien, a déclaré que Brian Gallant n'avait pas insisté pour accélérer la mise en service du système automatisé, et qu'il avait exprimé des préoccupations à l'idée que SNB procède trop rapidement.

« Il m'a dit qu'il était préoccupé par les possibles répercussions politiques, si plusieurs évaluations devaient augmenter », a affirmé M. O'Brien.

SNB ne fait aucun commentaire

La porte-parole de SNB, Sarah Bustard, n'a pas fait de commentaires sur le document ni offert d'explications à savoir pourquoi le texte semble contredire les affirmations de Brian Gallant dans cette affaire.

« Nous comprenons qu'il reste des points à éclaircir sur les problèmes encourus avec les évaluations foncières en 2017. Un commissaire indépendant a été nommé justement pour mener une enquête sur le processus d'évaluation. Nous ne ferons pas de commentaires pendant que l'enquête est en cours », a-t-elle expliqué dans un courriel envoyé à CBC.

Le juge Joseph T. Robertson a été nommé pour diriger l'enquête indépendante sur le système d'imposition foncière des sept dernières années. Le premier ministre Gallant et le ministre responsable de SNB, Ed Doherty, ont promis d'appliquer les recommandations qu'il formulera au terme de son enquête.

Des sources internes à SNB qui ont parlé à CBC affirment que le problème dans les évaluations foncières cette année vient du gouvernement qui a pris la décision d’accélérer le processus d'évaluation. Deux documents internes obtenus par CBC laissent entendre que la demande venait du premier ministre, soit une diapositive dans une présentation PowerPoint et la note.

Le chef de l'opposition, Blaine Higgs, est d'avis que les documents démontrent que le premier ministre est responsable du cafouillis.

Le chef de cabinet de Brian Gallant a affirmé la semaine dernière que ni lui ni le premier ministre n'avait formulé de préférence quant à une implantation accélérée ou progressive. « Je n'ai trouvé aucun compte-rendu à cet effet », avait dit Jordan O'Brien.

Avec les informations de Robert Jones

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine