Retour

Budget 2017 de la C.-B. : près de 53 millions pour le CSF

Le ministre britanno-colombien des Finances, Mike de Jong, a annoncé un investissement de 52,7 millions de dollars sur 3 ans pour répondre aux besoins en infrastructure du Conseil scolaire francophone de la Colombie-Britannique (CSF).

Le ministère des Finances indique que la valeur de ce fonds à été établi de la même manière que pour d'autres projets d'infrastructure à long terme dans la province.

Le CSF affirme ne pas être surpris par l'annonce de cette enveloppe, des pourparlers étant en cours entre l'organisme et le gouvernement. « C'est un début, mais ça doit aller plus loin pour répondre aux besoins de toutes les écoles du CSF à travers la province », commente Sylvain Allison, trésorier.

L'organisme ajoute que la réparition de la somme n'est pas encore déterminée et que les priorités n'ont pas, pour l'heure, été identifiées.

À moins de trois mois des élections provinciales, l'école est l'un des grands gagnants du budget 2017 présenté mardi. Quelque deux milliards de dollars seront investis sur trois ans à travers la province pour la rénovation, la construction et l'adaptation aux normes sismiques des établissements scolaires.

Dans le secteur de l'éducation, 740 millions seront dépensés sur 3 ans :

  • 320 millions pour financer l'accord en cours de négociation avec la Fédération des enseignants (BCTF),
  • 228 millions pour augmenter les inscriptions,
  • 54 millions pour éliminer les frais d'autobus pour tous les élèves en zones rurales,
  • plus de 29 millions pour des fournitures scolaires et plus de matériel dans les classes.

La province doit aussi verser six millions de dollars au CSF pour le transport scolaire dans le cadre de la décision de la Cour suprême de la Colombie-Britannique au sujet du mégaprocès sur l'éducation en français. Victoria a fait appel en novembre dernier.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un gros chien fait des vagues en apprenant à nager





Rabais de la semaine