Retour

Budget de la Ville de Toronto : des décisions difficiles pour les conseillers

Le directeur municipal, Peter Wallace, a présenté un budget préliminaire de 10,5 milliards de dollars qui n'inclut aucun nouvel investissement ou amélioration aux services et programmes de la Ville.

Ce qui veut dire que toutes les décisions des élus prises au cours de l'année concernant, par exemple, la stratégie contre la pauvreté, les programmes de nutrition des élèves et l'augmentation du nombre de places dans les garderies municipales ne font pas partie du budget préliminaire de 2017.

Pour les propriétaires

Une hausse de 2 % de l'impôt foncier veut dire qu'un propriétaire paiera en moyenne 55 $ de plus par année. Ce montant varie selon l'évaluation de la maison. Toronto augmentera ses recettes de 50 millions de dollars en ne dépassant pas le taux d'inflation.

Le conseiller municipal Gordon Perks dit que ce budget traite les Torontois injustement parce que les mieux nantis ne paient pas leur juste part.

Le maire John Tory protège ceux qui ont les moyens de payer plus pour les services de la Ville.

Gord Perks, conseiller municipal de Toronto

De bonnes nouvelles

Il y a quand même de bonnes nouvelles. Le manque à gagner est maintenant 91 millions de dollars parce que la taxe à l'achat d'une propriété a encore une fois sauvé Toronto de l'abîme avec un surplus de près de 100 millions de dollars en 2016.

La Ville a aussi réduit ses dépenses de 177 millions. Tous ses départements ont surpassé la demande du maire John Tory de réduire leur budget de 2, 6 %.

Seules les agences municipales comme la Société d'habitation de Toronto et la Commission de transport n'ont pu répondre adéquatement à la requête.

Le chef du budget et conseiller municipal Gary Crawford dit que la Ville poursuivra ses efforts pour réduire les dépenses.

C'est un bon début, mais nous devons travailler plus fort avec les agences municipales afin qu'elles atteignent leur objectif.

Gary Crawford, chef du budget de Toronto

Des décisions difficiles

Les élus municipaux devront prendre des décisions difficiles pour éliminer le manque à gagner de 91 millions de dollars.

Ils pourront réduire les services et programmes et éliminer, par exemple, les repas chauds aux personnes âgées offerts grâce à une subvention à Meals on Wheels.

Ils pourront aussi fermer des piscines et réduire le nombre d'heures d'ouverture des bibliothèques municipales. Ceci permettrait de réaliser des économies de 74 millions.

Une autre option

Une autre solution pour équilibrer le budget est d'augmenter l'impôt foncier d'un autre 3,6 %. Cette hausse se traduirait par une augmentation de presque 100 $ de plus par année, en moyenne, pour les propriétaires.

Les travaux du comité du budget commencent le vendredi 16 décembre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une bulle gèle sous nos yeux





Concours!



Rabais de la semaine