Retour

Budget municipal : vivre à Toronto coûtera plus cher

Après des mois de consultations auprès de différentes agences municipales et du grand public, le comité du budget de la Ville met la dernière main à sa proposition pour l'exercice financier 2017-2018.

Un texte de Lyne-Françoise Pelletier

Si les hausses envisagées se concrétisent, une famille qui a deux jeunes enfants devra débourser des centaines de dollars de plus en impôt foncier et en frais d’utilisation.

Selon nos calculs, l’augmentation pourrait être de l’ordre de 800 $ si le couple est propriétaire d’une maison modeste et doit payer des frais de garderie.

Cela pourrait être plus élevé puisque l’impôt foncier varie selon l’évaluation d’une propriété et la facture d’eau, selon la consommation de la famille. Le nombre d’activités récréatives représente un minimum. Plus le nombre d’enfants ou le nombre d’activités augmente, plus ça coûtera cher.

-Pour mieux voir ce tableau sur votre appareil mobile : cliquez ici

Le conseiller municipal et chef du budget, Gary Crawford, dit qu’il veut que vivre à Toronto demeure abordable pour les résidents.

Les incontournables

L’impôt foncier augmentera d’au moins 2 % pour les propriétaires. À cette facture s’ajoute la taxe spéciale du maire John Tory pour son fonds d’infrastructure, soit 0,5 %.

Selon les données de la Ville, le propriétaire d’une maison évaluée à 587 471 $ paiera en moyenne 96 $ de plus en impôt foncier que l’an dernier soit un total de 2841 $ pour 2017. Ce montant n’inclut pas la taxe scolaire.

La facture d’eau augmente de 5 %, soit 46 $ de plus par foyer en moyenne. Les résidents paieront aussi 2 % de plus pour la collecte des ordures.

Les activités de loisirs

Les programmes récréatifs et les camps d’été offerts par la Ville augmentent tous de 2,3 %.

Par exemple, l’inscription de deux enfants à des cours de natation pour trois sessions durant l’année coûtera environ 11 $ plus. Toutefois, plusieurs activités sportives et artistiques font l’objet d’une seconde augmentation de 10 %, ce qui équivaut à une hausse de 30 $ pour l’année. Les camps d’été d’une durée de six semaines coûteront, eux, 112 $ de plus.

La Ville dépend énormément des frais imposés aux usagers. Les citoyens devraient se demander pourquoi ils paient l’impôt foncier.

Janet Davis, conseillère municipale de Toronto

Les programmes offerts aux adultes et aux aînés sont soumis à la même augmentation.

Les frais d’utilisation pour les terrains de baseball et de soccer augmentent ainsi que ceux des arénas. Les hausses varient de 2,3 % à 42,2 %. Les organisations sportives pourraient récupérer ces hausses en augmentant leurs frais d’inscription.

Garderies en milieu scolaire

La Ville veut mettre fin à ses ententes avec les tous les conseils scolaires qui ont des garderies dans leurs écoles.

L’élimination de la subvention municipale, en juillet, toucherait entre autres le Conseil scolaire de district catholique Centre-Sud et le Conseil scolaire Viamonde.

Les parents pourraient avoir à débourser jusqu’à 350 $ de plus par année par enfant.

Le conseil municipal adoptera le budget les 15 et 16 février.

Plus d'articles

Commentaires