Retour

Bureau de l'éducation française : le ministre Wishart rencontrera les organismes

Le ministre de l'Éducation, Ian Wishart, rencontrera les organismes qui s'inquiètent des changements apportés au Bureau de l'éducation française (BEF), qui passe sous la responsabilité d'un sous-ministre adjoint anglophone.

Le sous-ministre adjoint Jean-Vianney Auclair, qui était directeur du BEF, a été récemment affecté à un autre poste.

Il est maintenant premier conseiller au sein de la Division de l'éducation postsecondaire et du développement de la main d'oeuvre.

Les employés du BEF relèvent maintenant d’un sous-ministre adjoint anglophone, Rob Santos.

Des inquiétudes formulées

Ces changements inquiètent les francophones. Huit organismes de la francophonie et du monde de l'éducation se sont rencontrés plus tôt cette semaine et ont fait parvenir au ministre une demande de rencontre.

« On ne croit pas que c’est dans cette direction qu’on devrait aller. On veut s’assurer que le BEF puisse continuer à offrir ce qu’il a fait dans le passé; donner de l’appui à nos divisions », indiquait le président de la Division scolaire franco-manitobaine (DSFM), Bernard Lesage, porte-parole des huit organismes.

Bernard Lesage explique que M. Auclair jouait un rôle important pour la communauté et pour tout le système d’éducation. « Il était un lien direct entre les administrateurs des divisions scolaires et le gouvernement », précise-t-il.

De son côté, Ian Wishart se veut rassurant. Malgré les changements annoncés, le ministre croit que la culture et les besoins de la communauté francophone seront préservés et resteront une priorité.

Aucune date n’est fixée pour la rencontre du ministre et des organismes.

Le Bureau de l’éducation française a été mis sur pied en 1976 en tant que division du ministère de l’Éducation. Il est responsable des programmes en langue française, dans les écoles françaises, les écoles d’immersion et les programmes de français de base.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine