Retour

Campagne de salissage anonyme : Steve Ashton nie toute implication

Le candidat à la direction du Nouveau Parti démocratique du Manitoba (NPD), Steve Ashton, affirme qu'il n'est aucunement lié à une campagne de salissage visant son seul rival, Wab Kinew.

La semaine dernière, des informations au sujet des antécédents criminels de Wab Kinew ont été envoyées anonymement à plusieurs journalistes manitobains. Un des courriels contenait un document PDF qui contient une copie du dossier judiciaire de l'aspirant chef du NPD.

Une enquête de CBC News révèle qu'un député qui appuie Steve Ashton aurait demandé une copie du dossier judiciaire de Wab Kinew, et que le document PDF qui a été envoyé anonymement aux médias a la même signature numérique qu'un autre document envoyé aux médias par l'entremise du compte officiel de l'équipe de campagne de Steve Ashton.

Après la réception des courriels anonymes, CBC News a contacté les tribunaux manitobains afin d'obtenir une copie officielle du dossier judiciaire de Wab Kinew. Un préposé au tribunal a alors révélé, par mégarde, à la journaliste que Mohinder Saran, un député exclu du NPD et siégeant maintenant en tant qu'indépendant, avait commandé une copie du même dossier. M. Saran a plus tôt affiché son soutien à Steve Ashton.

En entrevue mardi, M. Saran a confirmé qu'il fait partie de l'équipe de campagne de Steve Ashton, mais a refusé de commenter les informations révélées par l'employé de Justice Manitoba.

Métadonnées identiques

CBC News a également analysé les métadonnées - ou la signature numérique - du document PDF qui avait été envoyé anonymement aux médias.

CBC a également comparé les métadonnées du document avec celles de plusieurs dizaines de documents qui leur avaient été envoyées par le NPD. L'analyse a révélé que le document a été créé par un appareil ayant une marque et un modèle identique à celui utilisé pour créer un document PDF envoyé aux médias par le bureau de campagne de Steve Ashton, qui contenait les états financiers de ce dernier.

Bien que cela ne prouve pas nécessairement que les deux fichiers ont été créés avec le même appareil, l'analyste politique Christopher Adams croit que la situation mérite d'être scrutée à la loupe.

« Je ne suis pas un avocat, mais, en tant que politologue, ça démontre qu'il y a peut-être quelque chose qui est sorti de l'équipe de campagne de Steve Ashton », balance-t-il.

Steve Ashton nie toute implication

En entrevue avec CBC, Steve Ashton a affirmé que Mohinder Saran ne faisait pas partie de son équipe de campagne. Il a aussi déclaré ne pas savoir comment les documents de la cour se sont retrouvés dans un courriel anonyme qui a été envoyé aux médias.

« Quand notre équipe de campagne a reçu [le courriel anonyme], nous avons décidé de ne pas le rendre public, de ne pas provoquer de fuites dans les médias », explique M. Ashton. CBC News a demandé de voir le courriel que M. Ashton dit avoir reçu, mais il n'a pas donné suite à notre demande.

Wab Kinew n'a pas voulu commenter la situation.

Avec les informations de Jacques Marcoux, Kristin Annable et Sean Kavanagh, CBC News

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine