Retour

Campagne téléphonique du Parti conservateur sous un autre nom

Le Parti conservateur du Canada mène une campagne téléphonique pour séduire les électeurs dans plusieurs provinces sous le nom Voter Outreach Center (« Centre de liaison avec les électeurs »).

Les appels, qui respectent les règles du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC), ont pour but de déterminer des partisans potentiels.

Sur Internet, des personnes vivant en Saskatchewan, en Colombie-Britannique, à Ottawa et dans la région métropolitaine de Toronto affirment avoir reçu de tels appels.

La campagne est menée par l'entreprise IMKT Direct Solutions, dont les bureaux sont situés à Toronto. Le président de l'entreprise, Andrew Langhorne, souligne que ses employés sont tenus de s'identifier et de préciser le nom de l'entreprise ainsi que le nom du client.

Selon le CRTC, les appels faits pour les conservateurs sont légaux puisqu'ils mentionnent aussi le premier ministre Stephen Harper ou le Parti conservateur. Il est toutefois illégal de faire de tels appels sans dire pour qui ceux-ci sont effectués.

Selon Andrew Langhorne, IMKT Direct Solutions effectue des millions d'appels auprès d'électeurs. Il reconnaît que certaines erreurs d'identification peuvent être commises, mais dans de tels cas, l'entreprise s'assure que cela ne se reproduira plus et peut même sanctionner un employé.

Le nom Voter Outreach Center a été utilisé par le Responsive Marketing Group (RMG) lors de l'élection de 2011. RMG a été cité lors de l'enquête sur les appels automatisés lors de l'élection de 2011, mais a été exonéré par un juge.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Ils en repêchent par milliers chaque année à Amsterdam





Rabais de la semaine