Retour

Candidat péquiste, Joël Arseneau veut parler démographie et développement régional

L'ex-maire des Îles-de-la-Madeleine, Joël Arseneau, a confirmé qu'il représentera le Parti québécois dans la circonscription des Îles-de-la-Madeleine aux prochaines élections provinciales. Il entend parler de démographie, de santé et de développement régional pendant la campagne.

Un texte de Brigitte DubéSon assemblée d’investiture s’est déroulée dimanche, devant une foule évaluée à 125 personnes environ. Personne d’autre n’a annoncé son intention de briguer l’investiture.

Avec le Parti québécois, Joël Arseneau entend redonner au Québec ses missions premières en santé, en éducation et en développement régional, gravement affectés, selon lui, par le « régime d’austérité des quatre dernières années ».

Le candidat accuse notamment le gouvernement libéral d’avoir complètement déstructuré le pouvoir régional.

M. Arseneau affirme que la baisse démographique est au cœur de ses préoccupations. Il accuse aussi le gouvernement Couillard d’être responsable du manque de places en garderie. Selon lui, cette pénurie est un problème majeur dans l'archipel qui aura des conséquences graves sur l’attractivité des Îles.

Il rappelle que le ministre responsable de la région, Pierre Moreau, est venu aux Îles samedi pour annoncer 510 000 $ pour augmenter l'attractivité des Îles alors qu’au même moment, des parents étaient rassemblés pour exprimer leur fatigue et leur anxiété face au manque de places en garderie.

Il y avait quelque chose de complètement ironique hier, alors que le ministre Moreau a fait l’affront aux Madelinots de faire une annonce comme celle-là, alors que dans une salle à quelques kilomètres de là, des familles accompagnées d'enfants étaient venues dire à quel point la situation était urgente et dramatique pour elles, a-t-il observé.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité