Retour

Cannabis : pas d’argent frais pour les forces policières des municipalités

Les services de police de la Saskatchewan ne recevront pas, pour l'instant, de financement additionnel de la province pour les aider à assumer les coûts liés à la légalisation du cannabis.

Après le dévoilement de son plan sur le cannabis, le ministère de la Justice de la Saskatchewan explique qu’il veut d’abord examiner quels seront les coûts liés à la légalisation et qui en aura besoin.

Le Service de police de Regina estime que la légalisation de la marijuana va lui coûter 1 million de dollars supplémentaires. Ces coûts comprennent, entre autres, l’éducation, l’équipement, la formation du personnel et l’application des lois.

La province octroie des pouvoirs étendus à la police de Regina et Saskatoon. Cette extension des pouvoirs permet aux deux villes de s’attaquer aux problèmes de drogues illicites et à l’exploitation des enfants sur Internet.

Don Morgan affirme que bien qu’il n’y ait pas d'argent frais, la province travaille présentement sur un programme de formation pour les policiers. Il dit travailler en collaboration avec la Gendarmerie royale du Canada pour assurer que les formations soient données par la province.

Mercredi le maire de Regina, Michael Fougere, a réitéré le fait que la province doit tout de même partager une partie des revenus que la légalisation de la marijuana va engendrer, pour assurer la bonne application des lois.

Experts en reconnaissance de drogues

Il y a présentement 74 experts saskatchewanais en reconnaissance de drogues, et 20 autres suivront un programme de formation lié à la légalisation du cannabis.

La Société d'assurances du gouvernement de la Saskatchewan (SGI) a, depuis 2017, octroyé 120 000 $ pour le programme des experts en reconnaissance de drogues (ERD).

La formation coûte entre 2500 $ et 3200 $ par agent, sans compter la rémunération des agents qui y participent. SGI a financé 60 ERD et en financera 20 de plus.

Le Canada prêt pour la légalisation

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, qui était de passage à Regina mercredi, a salué le plan de la Saskatchewan en vue de la légalisation du cannabis. Alors que la Saskatchewan était la seule province sans stratégie, le plan annoncé mercredi est un signe, selon le premier ministre, que le Canada est enfin prêt pour la légalisation.

La légalisation se fera, selon lui, cet été.

Avec les informations de Joelle Seal

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards