Retour

Cannabis récréatif : des mesures pour protéger les jeunes

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick déposera à l'Assemblée législative cette semaine les textes législatifs qui encadreront la vente, la possession et la consommation de cannabis à usage récréatif, lorsque la drogue sera légalisée l'été prochain.

Le gouvernement Gallant avait déjà annoncé que la vente de cannabis à usage récréatif serait confiée à une filiale d’Alcool NB, une société de la Couronne, et que l’âge légal pour en consommer serait de 19 ans.

La nouvelle Loi sur la réglementation du cannabis qui sera déposée cette semaine contient des mesures supplémentaires.

Ainsi, il sera interdit aux jeunes de moins de 19 ans d’entrer dans un magasin où l'on vend du cannabis, même accompagné d’un adulte. Il leur sera interdit également de cultiver du cannabis.

Les adultes ne pourront avoir sur eux plus de 30 grammes de cannabis, dans un emballage original non ouvert, conformément à la loi fédérale sur le cannabis. Ils pourront cultiver à la maison quatre plants qui porduiraient plus que ces 30 grammes de cannabis.

Le cannabis sous clé

Le cannabis entreposé à la maison devra se trouver dans un contenant verrouillé ou dans une salle verrouillée, pour que des enfants n’y aient pas accès.

Enfin, il sera interdit de fumer du cannabis à usage récréatif dans les lieux publics.

La nouvelle loi décrit aussi des mesures de sécurité à respecter lorsque le cannabis est cultivé sur une propriété privée, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur.

Conduite avec facultés affaiblies

Le gouvernement modifiera par ailleurs la Loi sur les véhicules à moteur pour contrôler et sanctionner ceux qui prennent la route en ayant les facultés affaiblies par le cannabis.

Parmi les sanctions proposées :

  • des suspensions immédiates à court terme en bordure de la route;
  • un programme de suspension administrative du permis de conduire pour les personnes accusées ou reconnues coupables de conduite avec facultés affaiblies par la drogue;
  • la mise en fourrière des véhicules dans les cas où il y a eu suspension du permis de conduire à court terme et suspension administrative;
  • un cours de rééducation obligatoire pour ceux et celles qui se rendent coupables de conduite avec facultés affaiblies;
  • une politique de tolérance zéro à l’égard des conducteurs débutants et de ceux âgés de moins de 21 ans.

Par ces mesures, le gouvernement dit vouloir protéger les jeunes et le public en général des risques liés à la légalisation du cannabis à usage récréatif. « Notre priorité est d'assurer la protection des familles et des enfants et de veiller à leur bien-être », a déclaré le ministre de la Justice et de la Sécurité publique, Denis Landry.

.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine