Retour

Casino à Sudbury : la Ville doit se prononcer sur le projet de Dario Zulich

La ville du Grand Sudbury devrait se prononcer dans les prochains mois sur l'épineuse question d'un nouveau casino.

L'homme d'affaires Dario Zulich, qui rêve d'une piste de course et d'un aréna multifonctionnel pouvant accueillir jusqu'à 8 000 personnes, souhaite maintenant ajouter un casino à son complexe de divertissement, True North Strong.

Il a entamé des démarches pour obtenir l'approbation de la Ville pour modifier le zonage de son site situé sur le chemin Kingsway près de la voie de contournement de la route transcanadienne 17.

Pour l'instant, il y a à Sudbury une salle de jeux de hasard qui n'inclut que des machines à soues à l'hippodrome Sudbury Downs.

Prise deux pour Dario Zulich

L'idée d'un casino n'est pas nouvelle pour Dario Zulich. Elle faisait partie de la proposition originale, mais le propriétaire des Wolves l'avait retirée en 2014, car c'était trop compliqué à l'époque, dit-il.

Alors que la Société des loteries et des jeux de l'Ontario annoncera bientôt le promoteur privé qui gérera les casinos du nord de la province, Dario Zulich estime que c'est le bon moment pour ramener l'idée sur la table.

Il croit qu'un casino permettra d'attirer plus de touristes dans la région. Selon lui, c'est toute la communauté qui profitera des retombées économiques.

John Lindsay du groupe No Casino Sudbury qui s'oppose aux jeux de hasard, ne partage pas cet avis.

Les casinos ne sont plus aussi profitables qu'ils l'étaient il y a quelques années, soutient-il. Il ajoute qu'ils sont aussi très dévastateurs pour les membres de la population plus vulnérables.

Décision difficile

Avant toute chose, Dario Zulich doit d'abord modifier sa demande de zonage à la Ville, pour ensuite obtenir l'approbation du conseil municipal.

Ce ne sera pas une décision facile pour les élus municipaux estime l'ancienne conseillère municipale qui a présidé le conseil de planification pendant plusieurs années, Frances Caldarelli.

[Les élus] ne peuvent pas ignorer le fait qu'il y a un enjeu politique dans cette décision.

Frances Caldarelli, ancienne conseillère municipale

Même si Dario Zulich obtient le feu vert du conseil municipal. Le dernier mot reviendra au promoteur privé qui n'a pas encore été choisi par la Province.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine