Retour

Centrales au gaz : le procès de deux libéraux doit se poursuivre, conclut le juge

Le juge au procès de Laura Miller et David Livingston considère que la Couronne a présenté suffisamment d'éléments de preuve pour que le procès se poursuive.

Ils sont accusés dans l'affaire de la destruction de milliers de courriels liés à l'annulation de la construction de deux centrales au gaz, une décision survenue avant les élections générales de 2011.

Le juge Timothy Lipson a toutefois réduit les accusations contre Livingston, qui était chef de cabinet de Dalton McGuinty, et son adjointe Laura Miller.

Ils sont maintenant accusés de tentative de méfait plutôt que de méfait.

Les avocats des deux accusés avaient fait une requête de non-lieu et demandé à ce que leurs clients soient acquittés.

La Couronne avait déjà abandonné les accusations d'abus de confiance.

David Livingston et Laura Miller ont plaidé « non coupables ».

L'audition de la cause se poursuivra le 16 novembre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine