Retour

Centre Kingsway : la Ville de Sudbury fait le lobbying de projets non approuvés

Des documents obtenus par CBC montrent que la Ville du Grand Sudbury a commencé à faire le lobbying de deux nouveaux arénas auprès des autorités fédérale et provinciale, et ce alors que ces deux constructions ne font pas partie du plan du centre de divertissement Kingsway qui a été approuvé par le conseil municipal en novembre dernier.

« J'espère que ce n'est pas le cas, j'ose croire que ce n'est pas le cas », dit, inquiet, le conseiller municipal, Mark Signoretti.

Les lettres de demande de financement, obtenues par CBC grâce à des demandes d’accès à l’information, révèlent que les fonctionnaires municipaux classent deux nouveaux arénas, qui devraient coûter entre 24 et 26 millions de dollars, comme étant « des infrastructures de loisir prioritaire ».

La construction de deux patinoires est mentionnée dans les plans de la Ville, mais cette installation est présentée comme étant une « possibilité ». Qui plus est, ces constructions ne font pas formellement partie du plan qui a été approuvé par le conseil municipal.

« C’est mettre la charrue avant les bœufs », regrette-t-il, espérant que les fonctionnaires n’essaient pas de contourner les décisions du conseil municipal.

D'autres projets non approuvés

Les deux patinoires ne sont pas les seuls projets mentionnés dans les demandes de financement envoyées aux autorités.

Dans une autre lettre, la directrice générale des Services du développement communautaire, Catherine Matheson, fait part aux députés fédéraux et provinciaux du développement d’un parc régional dans le centre de divertissement Kingsway, un projet qui n’est mentionné dans aucun des plans du site.

Une piscine thérapeutique à 4,7 millions de dollars et un aréna à 24 millions de dollars à Hanmer font également partie de la liste des projets prioritaires, alors qu’ils n’ont reçu qu’une approbation partielle du conseil municipal.

Sollicitée par CBC, Catherine Matheson, qui a rédigé les lettres adressées aux gouvernements, a refusé de commenter.

Le conseiller municipal Al Sizer, favorable au projet, n’est pas étonné par l’envoi de ces lettres. Selon lui, il n’est pas « inhabituel » de donner aux autorités provinciale et fédérale une idée des futures demandes de financement.

Le conseil municipal doit se pencher sur le projet controversé de centre de divertissement de la rue Kingsway mardi.

Avec les informations d'Erik White, de CBC.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce que vous préférez à propos de l’automne selon votre signe





Rabais de la semaine