La première ministre Christy Clark a prêté serment à l'Assemblée législative de la Colombie-Britannique lundi et présenté son équipe de ministres, qui risquent cependant d'être en poste pour une courte période, vu le contexte de gouvernement minoritaire.

L'alliance NPD-verts souhaite défaire le gouvernement minoritaire libéral lors d'un vote de non-confiance dès leur retour en Chambre le 22 juin.

Christy Clark a composé son Cabinet de 13 hommes et 9 femmes, de 5 nouveaux ministres, dont le premier élu autochtone responsable d'un ministère important, et de 3 ministres en fauteuil roulant.

« Notre province a besoin d'une économie forte capable de soutenir des services de grande qualité que les Britanno-Colombiens espèrent et méritent », a dit la première ministre Chrity Clark. « Mais les électeurs ont aussi dit qu'ils voulaient qu'on fasse les choses différemment pour répondre aux besoins de leur vie de tous les jours. »

Le nouveau Cabinet inclut :

  • Rich Coleman — premier ministre adjoint, Énergie et Mines
  • Mike de Jong — Finances
  • Andrew Wilkinson — procureur général
  • Mike Bernier — Éducation
  • Mary Polak — Santé
  • Linda Reid — Éducation supérieure
  • Stephanie Cadieux — Famille et enfants
  • Donna Barnett — Développement rural et économique
  • Jordan Sturdy — Environnement
  • Ellis Ross — Développement du gaz naturel
  • Jas Johal — Technologie, Innovation et Services aux citoyens

Christy Clark avait six positions à assigner laissées vacantes par des collègues qui ont pris leur retraite, comme l'ancien ministre de la Santé Terry Lake, ou qui ont été défaits, comme l'ancienne ministre de la Justice Suzanne Anton.

Plus d'articles

Commentaires