Retour

Cindy Lamoureux brigue la direction du Parti libéral du Manitoba

La députée de Burrows, Cindy Lamoureux, est la première candidate à se lancer officiellement dans la course à la direction du Parti libéral du Manitoba.

« Je suis remplie d’enthousiasme », a déclaré l’élue, qui s’est vite vue entourée de supporteurs après être arrivée au Palais législatif à motocyclette. « J’adore ma province, j’adore ma ville et j’adore les Manitobains. Je veux être capable de continuer à travailler pour eux. »

La femme de 25 ans a maintenu l’un des trois sièges remportés par le Parti libéral lors des élections provinciales d’avril 2016.

Mme Lamoureux espère succéder à Rana Bokhari, chef qui se trouvait toujours sans siège après sa défaite l’année dernière dans la circonscription de Fort Rouge aux mains du néo-démocrate Wab Kinew. N’ayant jamais réussi à siéger à l’Assemblée législative, Rana Bokhari a annoncé sa démission en mai.

Depuis, la députée de Kewatinook, Judy Klassen, sert de chef intérimaire.

Malgré son jeune âge, la Winnipégoise souligne que, grâce à sa famille, elle se mêle à la politique depuis longtemps. Son père, Kevin Lamoureux, a longtemps été député provincial et se trouve actuellement député libéral de la circonscription fédérale Winnipeg-Nord. L’oncle de la députée de Burrows, Darrin Lamoureux, est le chef des libéraux de la Saskatchewan.

Avant que leur candidature soit valide, les aspirants à la chefferie libérale doivent recueillir 100 signatures de membres, faire un dépôt de 5000 $ à la permanence du parti et être évalués par un comité de sélection.

Les membres du Parti libéral du Manitoba choisiront un nouveau chef lors d’une assemblée prévue le 21 octobre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine