Retour

Clark mise sur la réconciliation pour stimuler l'économie de Saskatoon

Le maire de Saskatoon, Charlie Clark, a porté une attention particulière aux questions économiques lors de son discours sur l'État de la Ville mardi à la Place TCU.

M. Clark a ouvert ses propos avec la tragédie des Broncos de Humboldt qui a été, selon lui, l’une des pires que la Saskatchewan a connue.

« La manière dont les gens se sont ralliés pour appuyer les familles des victimes est incroyable. Je veux remercier tous ceux qui ont aidé; des premiers répondants, à ceux qui ont amassé des fonds pour les victimes, jusqu’à ceux qui ont préparé de la nourriture ou qui sont venus de tous les coins de la ville et de ses horizons », a-t-il déclaré.

Le maire, qui a assisté à la cérémonie en l’honneur du jeune hockeyeur Evan Thomas au centre SaskTel lundi, a déclaré que la famille Thomas avait transmis un message fort sur l’entraide et la solidarité de la communauté.

Un discours ciblé

Charlie Clark s'est tenu à l'écart des questions brûlantes telles que les interdictions d’allumer des feux de camp ou la légalisation de la marijuana.

Il s'est concentré sur des sujets plus vastes comme le taux élevé d'incarcération des jeunes et le faible nombre de diplômés, affirmant que des mesures doivent être prises pour lutter contre ces deux enjeux.

Selon M. Clark, l'état actuel de la société coûte des millions de dollars au gouvernement, tout en la privant de leaders potentiels.

Il a ajouté qu'une récente visite qu’il a effectuée au Centre correctionnel de Saskatoon, en compagnie du chef du conseil tribal de Saskatoon, Mark Arcand, a été révélatrice.

M. Clark a admis ne pas avoir de réponses faciles à la résolution de ces problèmes, mais qu’il croit que Saskatoon peut s'en sortir.

« Grâce à notre culture d'innovation, de résolution de problèmes et de collaboration, notre communauté devient un leader reconnu dans le chemin de la réconciliation », a-t-il déclaré.

La construction d’un aréna

Le maire a également soulevé la possibilité de construire un nouvel aréna et un centre des congrès au centre-ville de Saskatoon.

Selon lui, l'aréna qui pourrait coûter entre 325 millions et 375 millions de dollars est un projet digne d'intérêt.

Il avance, toutefois, que ce projet ne réussira que lorsque d'autres questions, comme celui des transports en commun, seront réglées.

« Un système de transport rapide par bus sera essentiel », a-t-il déclaré. « Cela ne pourra pas se faire s’il n’est pas intégré à un centre-ville actif 365 jours par an, toutes saisons confondues. »

M. Clark a également déclaré que les coûts du projet devaient être pris en compte.

« Nous devons déterminer comment les installations des arénas et des congrès seront payées, pour que les dépenses encourues ne fassent pas peser un fardeau excessif sur nos impôts fonciers », a-t-il déclaré avant d’ajouter que c’est un défi qu’il lance à toute la communauté.

M. Clark a également évoqué la nécessité de stimuler l'innovation dans le secteur de la technologie et de la recherche de la ville.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les pires inondations





Rabais de la semaine