Retour

Claudette Carbonneau nommée présidente par intérim de OUI-Québec

L'organisation OUI-Québec, anciennement le Conseil de la souveraineté du Québec, a une nouvelle présidente par intérim.

L'ex-présidente de la CSN, Claudette Carbonneau, prend la relève de l'ancien ministre péquiste Gilbert Paquette, qui a décidé de se présenter candidat pour le Bloc québécois aux élections fédérales.

Mme Carbonneau assumera donc l'intérim jusqu'à l'automne, soit jusqu'à la prochaine assemblée annuelle de OUI-Québec, acronyme pour les « Organisations unies pour l'indépendance du Québec ».

Gilbert Paquette sera candidat du Bloc dans la circonscription de LaSalle-Émard-Verdun.

Âgé de 72 ans, il a été ministre dans le cabinet de René Lévesque au début des années 1980. Il a aussi été candidat à la direction du Parti québécois en 2005, mais avait abandonné la course avant la fin pour donner son appui à Pauline Marois contre André Boisclair.

Gilbert Paquette dit se lancer en politique fédérale pour contrer et mettre en évidence les « blocages » du régime canadien au progrès du Québec. Il rappelle que les États généraux sur la souveraineté ont dénombré entre 2012 et 2014, 92 blocages dans tous les domaines de la vie collective. Selon lui, pour lever ces blocages, le Québec doit récupérer toutes les compétences et les budgets.

Dans Lasalle-Émard-Verdun, il entend entre autres lutter contre les coupes à l'assurance-emploi et le retrait d'Ottawa du financement du logement social.

M. Paquette dit se joindre au Bloc québécois pour mieux défendre les intérêts du Québec, mais aussi pour lier chaque question débattue au Parlement d'Ottawa avec l'avenir national du Québec plutôt qu'avec celui du Canada.

Plus d'articles

Commentaires