Retour

Cloridorme : le conseil municipal prêt à faire ses devoirs

La petite salle du conseil municipal de Cloridorme était bondée lundi soir pour la réunion extraordinaire des élus municipaux. Cette réunion remplaçait une séance avortée le 16 janvier dernier en raison d'importantes dissensions entre le maire, la directrice générale et les conseillers.

Un texte de Joane Bérubé

Le 16 janvier dernier, les conseillers étaient tous partis en laissant le maire siéger seul. Cette fois, ils y étaient tous sauf un, qui était à l’extérieur de la région. Entre temps, les élus ont rencontré des représentants du ministère des Affaires municipales pour tenter d’apaiser les conflits.

Élu en septembre, le maire Marc Caron, dont c’est le premier mandat comme maire, prend la barre d’un conseil et d’une direction générale qui avaient déjà pris son erre d’aller.

Lors de la période de questions, lundi, un citoyen a d’ailleurs demandé aux conseillers s’ils avaient besoin d’un maire.

D’autres se sont plaints de ne pas avoir été informés de la tenue de la réunion dont la convocation n’était plus disponible sur la page Facebook de la Municipalité.

Certaines tensions étaient toujours palpables lors de la séance. Le maire indique avoir son franc-parler. Il promet toutefois de tout faire pour travailler de concert avec ses conseillers.

La leçon semble aussi avoir porté ses fruits autour de la table du conseil.

Le conseiller Valère Huet admet que chacun doit mettre de l’eau dans son vin pour faire fonctionner l’Hôtel de Ville. « On veut travailler en équipe, mais c’est ce qui ne se passe pas. Ce n’est pas toujours nous qui sommes coupables, c’est réciproque », fait-il valoir.

Budget à adopter

Cette séance précédait celle de mardi qui sera consacrée à l’adoption du budget.

C’est à la demande du maire que l’adoption du budget pour la prochaine année a été retardée à la fin janvier. Le maire estimait qu’il lui manquait des données pour avoir un portrait financier plus juste.

En préparation du budget, Marc Caron a avancé des chiffres faisant état d’une importante augmentation de près de 20 % du taux de taxation.

Si les différends entre les élus inquiètent les citoyens, ces hausses potentielles ont soulevé aussi beaucoup de craintes. Il semble au final que les contribuables de Cloridorme subiront une hausse de leur taxation beaucoup moins importante.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un chiot décide de se rafraîchir... dans le réfrigérateur





Rabais de la semaine