Retour

Coderre promet de nouvelles écoles et un transport en commun intégré au centre-ville de Montréal

Un réseau de transport en commun intégré, la transformation des secteurs riverains situés aux entrées de ville, l'implantation d'écoles ainsi qu'une diversité de logements pour les familles figurent parmi les principaux objectifs du Plan d'action de la stratégie centre-ville dévoilé lundi par le maire de Montréal, Denis Coderre.

La Ville de Montréal entend desservir le centre-ville par un réseau de transport en commun « performant ».

Un centre-ville attrayant et habité

Montréal prévoit également l’implantation de quatre nouvelles écoles primaires et d'une nouvelle école secondaire publique.

La Ville compte ainsi accueillir 3000 nouveaux ménages avec enfants au centre-ville d'ici 10 ans. Ces familles auront accès à 1000 logements de trois chambres et plus. Une partie de ces logements sera « abordable pour une famille qui achète une propriété pour la première fois ».

La réglementation doit changer, selon la CSDM

La présidente de la Commission scolaire de Montréal (CSDM), Catherine Harel Bourdon, accueille avec satisfaction l’idée de bâtir de nouvelles écoles, mais elle rappelle qu'il y a un problème d’ordre juridique pour les terrains qui accueilleraient ces établissements.

Mme Harel Bourdon cite l’exemple de l'ancien hôpital pour enfants Children's pour lequel il y a eu des discussions avec le ministre Sébastien Proulx pour louer des locaux, car la réglementation actuelle ne le permet pas. « Il va falloir que le gouvernement du Québec puisse changer sa réglementation pour que ce soit possible », ajoute la présidente de la CSDM.

« Jusqu'à maintenant, le gouvernement du Québec n'a pas donné d'argent à une commission scolaire pour acheter à un tiers un terrain pour construire une école », ajoute Mme Harel-Bourdon.

Un financement partagé

Le maire Coderre précise que la stratégie de financement de ce Plan d'action se déploiera « en tenant compte des investissements majeurs déjà prévus par la Ville » et ajoute que le défi réside « dans le choix des interventions et la priorisation des nouveaux investissements ».

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine