Retour

Commissaire à l'intégrité : les élus de Sudbury donnent le feu vert

La ville du Grand Sudbury aura finalement un commissaire à l'intégrité.

Les conseillers municipaux ont voté pour que le chien de garde soit en poste en décembre, au moment de l'entrée en fonction du nouveau conseil à la suite des élections municipales de l'automne.

Le rôle du commissaire à l'intégrité est d'enquêter sur toute allégation de conflit d'intérêts et de faire respecter le Code de déontologie qui touche les élus, selon la loi de 2001 sur les municipalités.

Actuellement, les contribuables qui veulent porter plainte peuvent appeler la ligne directe gérée par le directeur général de la Ville.

En 2014, les élus de Sudbury avaient rejeté une proposition pour embaucher un commissaire à l'intégrité.

Plus d'articles