Retour

Commissaire aux langues officielles : la ministre Joly se fait avare de détails

La ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly, a comparu mercredi après-midi devant le Comité permanent des langues officielles. Lorsqu'interrogée sur le choix du prochain commissaire aux langues officielles, la ministre s'est contentée d'affirmer qu'elle donnerait bientôt des détails sur le processus.

Un texte de Yasmine Mehdi

Le contrat de la commissaire aux langues officielles par intérim, Ghislaine Saikaley, doit prendre fin le samedi 17 juin. Si Madeleine Meilleur était jusqu'à tout récemment pressentie pour succéder à l'ancien commissaire Graham Fraser, elle a retiré sa candidature mercredi dernier, après des semaines de controverse.

Le député du Nouveau Parti démocratique (NPD) et vice-président du Comité permanent des langues officielles, François Choquette, a interrogé Mme Joly sur les prochaines étapes du processus de nomination.

« J'aurai l'occasion de vous informer sur le processus », lui a répondu la ministre du Patrimoine canadien. « Nous aurons un commissaire, c'est un poste qui est important ».

La ministre Joly a assuré que la Loi sur les langues officielles avait « toujours été respectée » lors du processus de nomination, après que le député Choquette eut rappelé que le gouvernement n'avait pas consulté l'opposition avant d'arrêter son choix sur la candidature de Mme Meilleur, qui a notamment été ministre déléguée aux Affaires francophones du gouvernement libéral ontarien.

Le gouvernement identifie trois priorités pour les langues officielles

Si la question du choix du commissaire aux langues officielles s'est imposée, la ministre Joly se rendait au Comité dans l'objectif premier de présenter le nouveau Plan d'action pour les langues officielles.

Elle a rappelé les trois axes ciblés :

  1. L'augmentation du bilinguisme
  2. La vitalité des communautés linguistiques en situation de minorité
  3. L'exemplarité du gouvernement dans le domaine des langues officielles

Rappelons que le gouvernement a mené de nombreuses consultations pancanadiennes afin d'élaborer ce nouveau plan, qui devrait être mis en oeuvre à compter du mois d'avril 2018.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine